Krav maga, de l’hébreu : קרב מגע ; ˈkʁav maˈɡa, dont la traduction française est ‘’ Combat rapproché ’’.

Le krav maga est un nom barbare pour nous occidentaux. Parler en à vos proches et ceux-ci pourront avoir deux réactions ; soit ils ne connaissent pas, soit ils savent que s’est une méthode de combat ou d’art martial. Et c’est bien là que les choses se compliquent. Beaucoup s’imagine que le Krav Maga est une sorte d’art martial violent, dont le but est de faire le plus mal possible. Il n’est d’ailleurs pas rare que les non-initiés confondent le Krav Maga avec du MMA ( Multi Martial Art ), dont le but est de frapper fort autant en attaque qu’en défense. Il m’est arrivé plusieurs fois, depuis mes débuts en Krav Maga, que l’on me demande si mon classement en compétition était bon et quand il était possible de venir m’y voir. La chose était amusante sur le coup et la réaction de ces personnes bien plus encore, lorsque je leur annonçais qu’il n’y avait pas de compétition dans cette discipline. ‘’ Mais alors, ça sert à quoi ton sport de combat ? ’’.

logo-ikm

Les principes du Krav Maga

La chose la plus importante à connaitre dans le Krav Maga est son but. Et celui-ci est des plus simples et des plus basiques : L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation.

Car le Krav Maga est un système de Self-Défense et non un apprentissage d’un art du combat. Certes celui-ci peut sembler violent, mais nous y reviendront plus loin dans l’article.  Il est donc important de faire la nuance entre les deux systèmes. Dans le Krav Maga, on apprend à se protéger et à se défaire d’une agression. Contrairement aux arts martiaux ou tout autre système de combat, le Krav Maga s’apprend facilement et ne demande aucune condition physique. D’ailleurs, même si les échauffements ne sont pas une balade champêtre, il n’y a pas d’âge pour le pratiquer et encore moins d’exigence physique.

Le but du Krav Maga est donc d’apprendre rapidement à se défendre contre toutes sortes d’attaques et ce :

  • le plus vite possible ;
  • le plus efficacement possible ;
  • par tous les moyens possibles (aucune limite de combat).

 

kravmaga

Voici les trois priorités du Krav Maga.

Le plus vite possible peut sembler étrange. Sachez simplement que lors d’une agression, on reçoit une forte dose d’adrénaline. De là se produit un grand stress et une accélération très importante et fulgurante du rythme cardiaque. Dans les quelques secondes qui précèdent l’attaque, notre corps possède une force décuplée, de meilleurs réflexes et certains ressentent une immense rage qui peut encore augmenter les capacités physiques. Malheureusement, cela ne dure pas. Rapidement la vue se trouble, la peur nous gagne et les forces nous abandonnent. Le résultat en est une très grande difficulté à se protéger : les coups sont moins puissants, moins rapides et imprécis. C’est la porte ouverte à un massacre en règle. Mais ce n’est pas tout. Il est de plus en plus rare que l’attaque se passe avec plusieurs agresseurs. Vous ne pouvez donc pas vous permettre de rester plusieurs longues secondes sur une même personne, et donc laisser la possibilité aux autres personnes de vous mettre hors d’état. Voilà pourquoi l’un des principes est : Le plus vite possible.

 

 

kravmaga2

L’efficacité est un des grands principes du Krav Maga. Prenez simplement la situation précédente. Vous avez deux agresseurs en face de vous. Comme vous avez un peu d’entrainement, vous repoussez le premier agresseur et vous commencez à vous occuper de l’autre. Malheureusement, le premier se relève et vous attaque de nouveau. Sachez que là, vos forces vous auront déjà abandonnées et que reprendre le combat contre un homme blessé et enragé est nettement plus compliqué, surtout si celui-ci vous attaque par l’arrière. Il est donc important de neutralisé vos adversaires rapidement. Et la situation est identique contre un seul agresseur. Si celui-ci vous attaque à main nue et parvient à se relevé, il est probable que celui-ci sorte une arme blanche ou, ayant compris à qui il avait affaire, change de méthode en vous fonçant dessus. Vous vous retrouvez alors au sol, probablement sous l’adversaire, et même si les méthodes de défense au sol existent en Krav Maga, cette situation complique nettement vos chances de victoires. De plus, le fait de neutraliser correctement votre adversaire, vous donnera du temps pour vous enfuir et appeler les secours ou vous réfugiez dans un endroit public. L’efficacité est donc primordiale en Krav Maga.

 

 

kravmaga3

Il n’y a aucune limite de combat en Krav Maga. Sachez que la seule vraie frontière est simplement judiciaire. Vous pouvez facilement ‘’ exploser ‘’ votre adversaire une fois qu’il est maitrisé. Malheureusement, si celui-ci est très fortement blessé ou pire décédé, vous aurez de gros problèmes et des comptes à rendre. Mais, et il est important de le précisé, vous serez en vie. Il y a donc une certaine forme de ‘’self-control ‘’ dans le Krav Maga, car qui dit acte, dit également conséquences. Malgré cela, le principe du ‘’no limit ’’ est en relation direct avec le deuxième principe de grande efficacité. Imaginer simplement qu’un homme vient vous agressez dans un bar. Qu’est-ce qui sera le plus efficace pour le neutralisé : Un coup de poing ou un coup de cendrier en verre ? La réponse va de sens. Contrairement aux autres systèmes de combat et d’arts martiaux, le Krav Maga utilise tous les objets présents dans votre environnement direct, comme une bouteille, un sac à main, une chaise, un outil ( marteau, tournevis, ect… ), et même votre GSM.  Le but est simplement de vous offrir une plus grande chance de survie. De plus, les arts martiaux vous cantonnent à certaines limites, comme ne pas frapper les articulations dans le sens opposé et surtout, ne jamais toucher aux parties génitales. Le Krav Maga lui, permet ces attaques et ce, uniquement dans le but de rester en vie suite à une agression. Nous sommes donc ici bien en présence du troisième principe : par tous les moyens possibles.

 

La violence dans le Krav Maga

Le Krav Maga est violent. Il suffit de regarder une vidéo de démonstration pour voir que les adversaires volent dans tous les sens. Et entre nous, les endroits où ils sont touchés ne vont pas leurs permettre de marcher normalement pendant quelques temps. Alors pourquoi une telle violence ? Cela n’est rien d’autre qu’une réponse à ce que vous subissez. Lorsque vous vous faite agressez, le méchant ne va ni vous demandez l’autorisation, ni vous prévenir et va chercher à vous faire le plus mal possible ( frapper au visage, tirer les cheveux, donner des coups de pieds, étrangler, ect… ). Il faut donc, malheureusement il est vrai, une réponse proportionnée. Il se peut simplement que votre adversaire ne soit pas dans un état normal, suite à une consommation de drogues ou d’alcool. Conséquences, ces forces seront multipliées et la douleur ressentie sera moins importante. Il faudra alors frapper fort et surtout là où il aura mal. Si le méchant en face de vous brandit un couteau, il faudra faire en sorte que celui-ci ( une fois désarmé ) ne puisse plus se relevé et s’en servit…en lui cassant le bras par exemple. C’est donc violent, certes, mais le principe n’est autre que votre propre survie.

 

Les différents types de Krav Maga

On aborde un sujet délicat et je vais tenter de faire court et simple. Sachez qu’il existe une très grande quantité de fédérations, d’écoles et de façons d’enseigner le Krav Maga. Je vais me contenter ici d’aborder les différentes écoles. Il est important, lorsque l’on cherche à apprendre le Krav Maga, à bien choisir son orientation. Le Krav Maga est souvent confondu avec du MMA ( Multi Martial Art ), qui réunit différentes techniques d’arts martiaux et du self-defense comme le Krav Maga. Contrairement aux principes du Krav Maga, on prône ici l’exécution de l’adversaire, par des coups violents quasi systématiquement handicapent pour l’ennemi. Certaines écoles de Krav Maga enseignent même des techniques pour briser les cervicales. Cela aura pour conséquences un fort handicap de l’adversaire et donc d’éventuelles poursuites judiciaires pour vous. Si en plus de ces techniques de massacres, vous tuez votre adversaire, ce sera le tribunal et probablement le prison. Encore une fois, la frontière entre la survie face à une agression violente et une réponse violente est très mince. Mais lors de vos entrainements et lors du choix de votre école, il est primordial de faire ce choix car une fois les techniques apprissent, vous serez conditionné et formaté pour vous défendre comme on vous là appris. Sachez également, et c’est un grand débat en France, qu’un instructeur de Krav Maga peut obtenir ce brevet après une simple formation d’une journée, tant que celui-ci à des bases en art martial ( notamment le Karaté ). Vous risquez donc d’être face à un instructeur…qui n’en connait pas plus que vous. N’hésitez donc pas à assister à un cours et à chercher les différentes écoles de votre région.

Le Krav Maga est à la base un système de défense militaire. Depuis une dizaine d’années, il existe trois types d’enseignements du Krav Maga.

Le système militaire est le moins violent de tous. Cela vous étonne ? Et pourtant. Le but d’un militaire est la neutralisation rapide et définitive de l’adversaire. Les techniques incluent dont une défense suivit d’une exécution de l’ennemi ( par coup de couteau, tir d’arme à feu, attaque aux cervicales, ect… ). Les combats sont donc très rapides et nettement moins impressionnants.

kravmaga4 

 

Le système police et services de sécurité n’est pas bien différent du système militaire. Le but est de rapidement neutraliser la menace, mais à la différence d’un soldat, le policier ne tue pas et se contente de bloquer l’adversaire pour le menotter ou l’empêcher de bouger en attendant les renforts. Il n’est donc pas question ici, de blesser l’individu ( en tout cas, le moins possible ). Les techniques seront donc fortement basées sur les clés de bras et le déséquilibre de la personne ( et donc, son contrôle ).

kravmaga5


Le système civile  est le plus violent de tous. Ici, il n’est pas permis de tuer son adversaire et il n’est pas intéressant de le contrôler, car vous êtes souvent seul ( et ce n’est pas forcement leurs cas ), et il n’y a aucune garantie que vous aurez du renfort ou que vous pourrez contacté les secours ( Gsm cassé, dans une rue isolée et sombre ). Il faut donc neutralisé l’adversaire rapidement en le frappant aux endroits les plus sensibles. Les coups sont donc violents et très impressionnants.

 kravmaga7